Un échec quasiment nul pour la technique de ponction percutané de l’artère prostatique

Le Centre d’Embolisation de la Prostate est le premier centre à réaliser et à maitriser  cette prouesse technique  totalement innovatrice
Ce qui  lui permet d’obtenir un taux d ‘échec technique de 0 %.
Le taux d ‘échec de cathétérisme des 2 artères prostatiques dans la littérature par la voie classique est  de 5% et le taux d’échec clinique est de 20% probablement d’une fait d’une embolisation incomplète.

Bien que le taux d ‘échec technique au CEAP est proche est< 1%, le taux d’échec clinique lui est de 5% du fait de l’utilisation de petites billes dans notre centre.

La maitrise de cette nouvelle technique permet une embolisation complète de la prostate dans 100% des cas et très probablement un taux d ‘efficacité clinique encore supérieure .

le premier cas a été publié dans un journal international Journal of Vascular and Interventional Radiology

 

Une étude sur 20 patients référée à notre centre pour échec d’embolisation bilatérale prostatique par voie classique  est en cours de publication.

 

Méthodologie de la ponction directe

Sous contrôle d’imagerie, le radiologue interventionnel réalise une ponction directe de l’artère prostatique, écartant toute possibilité d’échec d’ateinte à l’artère prostatique

Résultats

Amélioration du score IPSS de 11 points et de la qualité de vie des patients.

100% des patients réalisés en ambulatoires.

Aucune complication sévère.

Pas d’éjaculation rétrograde chez les 14 patients.

80%  des patients ont noté une amélioration de leur vie sexuelle.

70% des patients ont présenté des douleurs/irritations de leurs prostate lors de la miction, pendant quelques jours.

 

Conclusion

La ponction directe percutanée de l’artère prostatique peut être proposée comme alternative aux patients qui ont vécu un échec de leur embolisation standard de la prostate.

Elle peut également être un traitement de première intention, surtout pour les patients avec une anatomie artérielle complexe.

Langues